Imprimer

GREVE DU 17 MARS 2022

Compte rendu commun de la rencontre avec le Président de la Polynésie française,

 

A 10h00, le Président de la Polynésie française entouré du vice-président, des ministres de l'économie et des finances en charge de la PSG, du travail, de l'éducation, de la jeunesse et des sports, de l'agriculture et de la santé a reçu notre Intersyndicale ainsi que le patronat, et les autres OS locales n'ayant pas appelé à la grève. FO et CSIP étaient présents, Otahi Absent.

Après avoir contextualisé la mise en place des nouvelles taxes, le Président à laisser M. RAFFIN présenter un diaporama sur l'évolution de l'inflation, des indices des prix et les mesures d'absorption de l’inflation concernant les hydrocarbures, l'électricité, la farine (500 millions de francs). Il a attaqué les entreprises pour leurs effets d'aubaine (augmentation disproportionnée de la marge dans le contexte de la crise économique)  qui seront cadrés par les contrôles des prix en entreprises notamment sur les PPN et les PGC.

L'intersyndicale a bien insisté sur la volonté d'une solidarité transparente, équitable et mesurée comprenant des discussions préalables de concertation nécessaires entre les différents partenaires sociaux.

Il en ressort de cette réunion de 2h30 :

- FO et la CPME demandent le maintien de la TVA sociale au 1er avril avec possibilité de baisser le taux.

- CSIP est d’accord sous réserve que les cotisations sociales des salariés baissent

- Le MEDEF serait plus enclin à une TVA déductible à 1% d'augmentation.

- L'intersyndicale est intervenue sur :

  1. la nécessité de ne pas appliquer la TVA sociale dans les circonstances exceptionnelles actuelles
  2. et de s'orienter vers d'autres pistes (harmonisation des taux de CST entre salariés et professions libérales et commerçants, recensement transparent des recettes nécessaires à la solidarité et transparence de l'affectation des sommes, TVA déductible....).

Il est à noter que nos propositions faites le 15 mars renouvelées le 17 mars ne semblent pas avoir été transmises au Président de la Polynésie.

- Le Président a proposé une réunion de travail le mardi 29 mars dans l’après midi.

 

En conclusion :

 

 La mobilisation du 17 mars s'est révélée très satisfaisante sur plusieurs points :

- La réouverture du débat et l’ajournement de la TVA sociale sur une période d'un à trois mois.

- Des réunions de travail organisées les 21 et 29 mars 2022,

- Une réflexion plus large et concertée sur le régime de la solidarité et de la PSG

- Une séance spécifique sur l'ITR et les retraites des fonctionnaires de l’État

 

Néanmoins, le recensement des besoins de financement et l'affectation par branche à la solidarité sont des points crispant avec le ministre des finances.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives